En partenariat avec CRID Peuples Solidaires
En partenariat avec CRID

Les Lauréats Les Lauréats 2010

JL Vilgrain - Somdiaa - Sosucam

 

 

 

Cameroun : Somdiaa sucre les droits


L’entreprise camerounaise Sosucam (filiale du groupe français SOMDIAA, elle-même filiale du Géant JL Vilgrain) a signé avec le gouvernement camerounais en 1965 puis en 2006, deux baux de 99 ans concernant respectivement 10 058 et 11 980 hectares afin d’y développer ses activités de production et de transformation de la canne à sucre. Les terres allouées par le gouvernement à la Sosucam se situent sur localités de Mbandjock, de Nkoteng et de Lembe-Yezoum dans le département de la Haute-Sanaga. Ces deux projets ainsi que le montant des indemnités lié aux transactions de terres ont été validés sans l'aval des communautés locales.


Le premier contrat prévoyait des indemnités. Elles n’ont jamais été versées. Pour le deuxième contrat la Sosucam verse une indemnité annuelle de 3 145 euros (2 062 985 francs CFA) à l’ensemble des communautés affectées (12 collectivités représentants 6000 personnes), soit environ 5 euros par famille par an! Une somme qui ne peut en aucun cas compenser la gravité de l'impact des activités de la Sosucam sur les populations.

D’autre part, les paysan-ne-s n’ont plus accès Ă  leurs terres et les cultures vivrières qui leur restent pourrissent en raison de la pollution des ressources naturelles induite par les activitĂ©s de la Sosucam.  

Les populations rurales et les ouvriers agricoles de la Sosucam sont par ailleurs victimes de maladies liĂ©es aux pratiques de production et de transformation de la canne Ă  sucre, dont l’utilisation de produits chimiques dans les plantations. Enfin, il ne faut pas perdre de vue que seulement 4% des employĂ©-e-s de la Sosucam sont  des paysan-ne-s ayant perdu leurs terres. Une fois devenus travailleurs-euses agricoles, ils/elles perçoivent des revenus infĂ©rieurs au salaire minimum vital. Les jeunes locaux qualifiĂ©s ne bĂ©nĂ©ficient pas des postes Ă  responsabilitĂ© crĂ©Ă©s par la Sosucam.


Sur son site, la SOMDIAA se targue d’avoir des « valeurs humaines Â» qui « constituent le fondement [du] Groupe Â». Apparemment, ces « valeurs » n’ont pas atteint le Cameroun… 


Pour en savoir plus:


  • Pour soutenir la mobilisation locale au Cameroun, Peuples Solidaires lance un Appel Urgent (Appel Urgent n°341 « Cameroun : Somdiaa sucre les droits» : http://www.peuples-solidaires.org/341-cameroun-somdiaa-sucre-les-droits/) exhortant Alexandre Vilgrain, PrĂ©sident directeur gĂ©nĂ©ral de la Somdiaa, Ă  intervenir auprès de sa filiale en vue de garantir les droits des populations locales.


En 2010, les entreprises suivantes ont été déclarées lauréates
des prix Pinocchio par le public :

Prix Pinocchio